• Photo : la technique de l'obturateur Harris

    Bonjour!

    La technique de l'obturateur Harris consiste à prendre une photo en utilisant trois filtres, soit un rouge, un vert et un bleu.

     

    On peut prendre les 3 photos, en faisant une surimpression, si l'appareil photo utilisé le permet.

    Sinon il faut se construire soi-même, ce qu'on appelle un obturateur Harris qu'on fixera sur le devant de l'objetif.

    L'obturateur Harris

    Le nom Harris provient de l'inventeur de cette technique, soit Robert S. Harris.

    Un article par Robert S. Harris intitulé "The Color of Motion" décrivant sa technique de prise de vue

    peut être lu dans le livre "The seventh Here's How" de Kodak.

     

    Mais nous sommes à l'ère de la photo numérique.

    Inutile de paniquer pour trouver le rouleau de Scotch Tape, les ciseaux, le papier et les 3 filtres en acétate

    pour se bricoler un obturateur Harris.

    Il suffit de prendre 3 photos et d'utiliser un logiciel comme Photoshop ou GIMP

    pour manipuler les canaux des couleurs RGB (Red-Green-Blue).

     

    Normalement on place la caméra sur un trépied et on photographiera quelque chose qui bouge.

    Ce qui donnera un décor aux couleurs à peu près normales.

    Mais tout ce qui bouge sera teinté en vert ou en bleu ou en rouge.

     

    Si votre sujet bouge très vite, il suffira d'utiliser le mode de prise de vue en rafale de votre appareil photo.

     

    Maintenant voici comment faire celà avec le logiciel GIMP.

    On prend trois photos d'un sujet. Dans cet exemple j'ai photographié un petit jouet.

    Photo en couleur de départ

    Entre chaque photo j'ai déplacé un peu le jouet. La caméra est sur un trépeid.

     

    On ouvre le logiel GIMP. Ensuite on ouvre les 3 photos dans GIMP.

     

    Pour chaque image il faut décomposer les 3 canaux couleurs : Couleurs > Composants > Décomposer.

    Décomposer les canaux couleurs

    Ce qui nous donnera une image en noir et blanc contenant 3 calques,

    soit un calque pour chacune des 3 couleurs : rouge, vert et bleu.

    L'image en noir et blanc

    Pour la première image en noir et blanc on effacera 2 calques, disons le vert et le bleu.

    Les canax couleurs vert, bleu et rouge

    Pour la deuxième image en noir et blanc, on copie le calque vert (Ctrl + C) et on le place dans la première image (Ctrl + V).

    On fixera la copie qui sera flottante en cliquant sur le bouton "Nouveau calque",  Puis on changera le nom du calque pour "Vert"

    C'est un simple copier-coller du calque vert de l'image 2 en noir et blanc dans l'image 1 en noir et blanc.

    On ajustera l'opacité du calque "vert" à 50 pour qu'il soit transparent un peu.

     

    Pour la troisième image en noir et blanc, on répète le processus mais avec le calque bleu.

    Copie du calque bleu, insérer le calque dans l'image 1 en noir et blanc, fixer la copie, changer de nom et régler l'opacité.

     

    Bon! Après tout ça on aura une image noir et blanc avec les objets qui ont bougé décalé.

    Image noir et blanc prête à être composé

    Pour obtenir la version en couleur de cette image : Couleurs > Composants > Composer.

    GIMP : convertir les calques en canaux couleurs

    Et comme résultat final nous aurons notre image en couleur avec un effet "obturateur Harris".

    Image finale avec effet "Obturateur Harris"

    Et voilà le travail! Ne reste plus qu'à essayer avec un autre objet.

     

    Finalement sur l'internet, il suffit de chercher sous le terme "Harris shutter" pour trouver plus d'information sur le sujet.

    Si on fait une recherche avec le terme "obturateur Harris", on ne trouvera pratiquement rien malheureusement.

     

    Mes amis! Que la force soit avec vous!

    À la prochaine!

    « Faire suivre un trajet à la caméra (Partie 2)Spaceship #1 »
    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :