• Utiliser une image comme fond dans Blender

    Bonjour!

     

    Par le passé j'ai expliqué comment utiliser une image en arrière-plan pour servir de guide

    lorsqu'on veut créer un objet. Mais dans ce post j'explique comment utiliser une image comme fond.

     

    Utiliser une image pour faire le fond  d'une scène est fort pratique en plus de nous faciliter le travail.

     

    Dans Blender la procédure à suivre est la suivante.

     

    01 - Cliquer sur le bouton Texture dans l'écran des propriétés.

    02 - Cliquer sur le bouton World pour choisir le type de texture.

                    Le bouton 1 (World) sert à mettre une image comme fond donc une texture de fond.  

                    Le bouton 2 (Material) sert pour mettre une texture sur un matériel donc sur la ou les faces d'un objet.

                    Le bouton 3 (TexDraw) sert à mettre une texture sur une brosse en Sculpt Mode.

    03 = Cliquer sur le bouton New.

           Blender - Step 1, 2 et 3  Blender - Step 4

    04 - Pour Type cliquer sur le bouton None puis sur le choix Image or Movie.

          (Noter que Type peut déjà être sur Image or Movie par défaut.)

           Blender - Step 4

    05 - Dans le panneau Image, cliquer sur le bouton Open.

           Là, vous vous retrouverez dans la fenêtre du File Browser.

           Il faut trouver le répertoire et le fichier que vous désirez ouvrir.

            Blender - Step 5

    06 - Cliquer sur le bouton Open Image. Ci-dessous, un exemple.

           Blender - Step 6

    07 - Plus bas, trouver le panneau Influence, décocher le choix Blend et cocher le choix Horizon.

           Blender - Step 7

    08 - Cliquer sur le bouton World puis cliquer sur le choix Paper Sky.

             Blender - Step 8

    09 - Presser la touche F12 pour faire un rendu et vérifier que l'image apparait correctement.

    Blender - Step 8

    10 - Presser la touche Escape pour revenir dans l'écran 3D.

     

    Voilà!

     

    Mes amis!

     

    Vendre sa disponibilité à un employeur revient à offrir un service à un seul client.

    Puisqu'on a un seul client, c'est-à-dire notre employeur, c'est lui qui décide du prix qu'il est prêt à payer pour notre disponibilité.

    De plus avec un employeur, notre situation est précaire. L'employeur peut nous mettre à la porte avec 3 mots : tu es viré.

     

    Si on tombe malade, on perd notre revenu.

    On se retrouve le bec à l'eau sauf si on a eu la sagesse de prendre une assurance maladie.

     

    Ne serait-il pas plus intelligent d'offrir un bien ou un service à l'humanité?

    On aurait ainsi plus de 7 milliards de clients.

    Si un client refuse de payer ce qu'on veut obtenir. Adieu mouton!

    Il nous reste encore des milliards de clients contents de faire du business avec nous.

     

    De plus en vendant un bien ou un service, notre temps ne serait plus directement relié à notre revenu.

    Grâce à l'internet, on peut vendre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 52 semaines par année, que l'on dorme,

    que l'on joue au golf ou que l'on soit en train de se faire bronzer la couenne sur une plage.

     

    Nous sommes rendus au 21e siècle.

    Il est temps d'arrêter d'enrichir un employeur qui se fout royalement de notre avenir.

    Un employeur a besoin d'outils pour faire rouler sa business. Alors il engage des moutons et on devient l'un d'eux.

    Quand on travaille pour un employeur, on ne construit rien pour soi-même et rien pour l'humanité.

     

    Même si on travaille 45 ans pour le même employeur, jamais sa business ne nous appartiendra.

    Tout ce qu'on aura à 65 ans, c'est le chèque de notre dernière paye. Rien de plus.

     

    À la prochaine.

    « Comité d'accueilUtiliser une image comme fond dans DAZ Studio »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    goulou_0
    Vendredi 20 Juillet à 16:13

    Merci Beaucoup !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :